Serait-ce le Convoi ?

d42db9p-bc041d06-c37b-40d1-862c-b2bb77c34a5c

 

Tavelé d’émois, effrois tremblés refleuris,
Serait-ce le Convoi ? l’épilogue qui vagit ?
L’abîme traînant convoitant la limite…
La conformation de l’ultime nuit..
Les clameurs adoucies.
Le vide prééminent, excessif,
D’où ne saillit qu’une sanie aride,
Bossuée, mouchetée par les souvenirs..
Désolants, ruineux, emperlés par la vie..
Je l’entends élimer l’espoir,
Pénétrer sa cuirasse exaltée,
Déparer ses délices,
Par ses blandices, les altérer,
Les transmuer en vomissures..
Faire de mes jours d’étranges nuits..
Faire du temps une fixité infertile..
Sans volonté de sédition,
Sans volonté de réveil,
Sans, dans sa pureté convulsive.

jeremy